Comment aider ?

Vous voulez changer le monde ? Vous êtes au bon endroit ! Rejoignez W4 dans son action pour l'émancipation des femmes et des jeunes filles ! Vous pouvez donner à nos projets à travers le monde, créer votre équipe de levée de fonds, offrir vos services comme e-volontaire et/ou parler de nos actions autour de vous.

Comment aider ?

Choisissez un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur dans notre portefeuille de projets à travers le monde, faites un don et suivez son impact sur le terrain : votre don peut changer, voire sauver des vies !

Comment ça marche ?

Créez votre propre super équipe afin de lever des fonds pour un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur, puis invitez vos amis/collègues/famille à donner et à changer le monde à vos côtés ! Multipliez le bien autour de vous, multipliez votre impact !

Comment ça marche ?

Offrez à un ami / un collègue / un être cher un cadeau unique et inoubliable avec une carte cadeau W4 ! Quand vous offrez une carte cadeau W4, le destinataire de votre cadeau peut choisir le projet qu'il souhaite soutenir parmi de nombreux projets d'émancipation des filles et des femmes à travers le monde. Le destinataire va recevoir des informations régulières tout au long de l'année concernant ce projet, ainsi que des goodies W4 en lien avec le projet. Alors, offrez une carte cadeau W4 et diffusez beaucoup de joie et d’amour autour de vous !

WOWWIRE

Le blog

Rechercher

mothers2mothers soutient les femmes séropositives : l’histoire de Monica

mothers2mothers Kenya

21/08/2013

 

Une femme séropositive émancipée au Kenya

 

« Le programme m2m a restauré mon espoir. Avant, je n’avais pas de revenu et je pensais que la vie n’avait pas de sens. Maintenant je sais que je peux profiter de la vie avec mes filles. »

 

mothers2mothers lutte contre la transmission du VIH de la mère à l’enfant en formant des mères séropositives à travailler au sein d’équipes médicales pour apporter informations et soutien aux femmes enceintes et aux jeunes mères porteuses du virus. Voici l’histoire de Monica, dont la vie a repris du sens lorsqu’elle a rencontré m2m au Kenya.

J’ai découvert que j’étais séropositive en juillet 2008. J’étais désespérée et je ne pouvais le dire à personne, les résultats sont tombés d’un coup et je n’ai reçu aucun conseil. Plus tard, après avoir visité un centre de m2m, j’ai pu le dire à ma sœur et à une amie. Désormais, je reçois beaucoup de soutien de la part de ma sœur et de mes amis, ainsi que des mères mentors et de l’équipe de m2m.

 

Quand j’ai reçu mon diagnostic, je me suis sentie désespérée. Je n’arrive pas à expliquer, je me sentais juste…inutile…séparée des autres…jusqu’à ce que je fasse un petit accident vasculaire et que j’atterrisse dans ce centre où j’ai rencontré une mère mentor de m2m. Tout a changé. Je me suis sentie guérir physiquement et mentalement dès le premier jour où j’ai pu partager mon expérience à m2m. Je me sens en bonne santé, j’ai repris espoir et maintenant j’aide les autres à reprendre espoir – vive le programme m2m !

 

Est-ce que m2m a changé la manière dont les gens vous traitent ?

 

Oui, parce que je peux marcher sans crainte.

 

Le programme m2m a restauré mon espoir. Avant, je n’avais pas de revenu et puisque ce sont les hommes qui prennent toutes les décisions dans ma culture, je pensais que la vie n’avait pas de sens. Maintenant je sais que je peux profiter de la vie avec mes filles. Mon état de santé s’est considérablement amélioré (mon taux de CD4 était en-dessous de 280, maintenant il est au-dessus de 318) et je vais pouvoir relancer mon magasin de broderie à l’abandon.

 

Ce que je préfère dans mon rôle chez m2m, c’est quand une femme vient me voir en pleurant et qu’elle repart en souriant.

 

Dans mon pays, les hommes ici refusent d’être dépistés, donc les hommes séropositifs continuent à avoir des rapports sexuels non protégés avec des partenaires multiples. Ils n’utilisent pas de préservatifs, ni avec leurs maîtresses, ni avec leur femme. C’est pourquoi le rôle des femmes dans mon pays par rapport à l’épidémie du VIH est vital, parce qu’elles sont très réceptives à l’information qu’elles obtiennent et sont prêtes à véritablement protéger leur famille.

 

Pour en savoir plus sur le travail de mothers2mothers pour permettre aux mères et femmes enceintes séropositives de trouver le soutien et l’information dont elles ont besoin pour vivre des vies positives et protéger leurs enfants.

Merci de cocher la case au dessus

* Merci de reseigner les champs obligatoires.

Partager cet article

Une histoire à partager?

Contactez-nous
S'inscrire à la newsletter

Notre rédactrice en chef

Andrea Ashworth

est écrivain, journaliste et universitaire. Elle a étudié et enseigné à Oxford, Yale et Princeton. Andrea a écrit pour de nombreuses publications, comme Vogue, Granta, The Times, The TLS et The Guardian. Elle est l'auteur d'un bestseller international, La petite fille de Manchester (titre original : "Once in a house on fire") pour lequel elle a reçu un prix. Andrea cherche à sensibiliser l'opinion sur la violence conjugale et à promouvoir l'alphabétisation et l'éducation.

Close