Comment aider ?

Vous voulez changer le monde ? Vous êtes au bon endroit ! Rejoignez W4 dans son action pour l'émancipation des femmes et des jeunes filles ! Vous pouvez donner à nos projets à travers le monde, créer votre équipe de levée de fonds, offrir vos services comme e-volontaire et/ou parler de nos actions autour de vous.

Comment aider ?

Choisissez un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur dans notre portefeuille de projets à travers le monde, faites un don et suivez son impact sur le terrain : votre don peut changer, voire sauver des vies !

Comment ça marche ?

Créez votre propre super équipe afin de lever des fonds pour un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur, puis invitez vos amis/collègues/famille à donner et à changer le monde à vos côtés ! Multipliez le bien autour de vous, multipliez votre impact !

« L'éducation est l'arme la plus puissante que l'on puisse utiliser pour changer le monde » - Nelson Mandela

L’éducation est internationalement reconnue comme l’outil le plus puissant pour la promotion des femmes et des jeunes filles et pour la protection de leurs droits. Investir dans leur éducation peut transformer, et même sauver des vies : les vies des femmes et des jeunes filles, mais aussi celles de leurs familles et de leurs communautés. C’est l’un des moyens les plus efficaces pour obtenir un changement positif et durable pour tous à travers le monde.

C’est un cercle vertueux : l’éducation apporte aux femmes et aux jeunes filles savoir, compétences, confiance en elles et capacités, améliorant ainsi leurs perspectives d’avenir ; et à son tour, une femme instruite porte plus d’attention à l’alimentation, l’accès aux soins et l’éducation des membres de sa famille. L’éducation permet à une femme de prendre sa vie en main et de participer aux prises de décision, lui donnant la capacité de contribuer socialement et économiquement au bien-être de sa communauté et de sa famille.

Pourtant, aujourd’hui, des millions de femmes et de jeunes filles dans le monde vivent dans la pauvreté et sont privées de leurs droits à l’éducation ; les deux tiers des adultes analphabètes dans le monde sont des femmes.

 

 

 

 

« L’expérience a montré que lorsque les femmes ont la liberté de prendre leurs propres décisions économiques et sociales, les chaînes de la pauvreté peuvent être rompues ; les familles sont renforcées ; les revenus sont utilisés à de meilleures fins ; les maladies sexuellement transmissibles régressent ; et il est plus probable que des valeurs socialement constructives soient transmises aux plus jeunes. »

Madeleine Albright, citée dans Women Empowered, de Phil Borges.

  

Même lorsque, en théorie, l’éducation est gratuite, le coût des uniformes, des manuels ainsi que du transport, reste prohibitif pour les femmes et les jeunes filles les plus pauvres. D’autres obstacles, comme les traditions, les attentes et  les attitudes culturelles, notamment le fait que les filles et les femmes se doivent de s’atteler aux tâches ménagères et de s’occuper de leurs familles, peuvent être des freins à leur accès à l’éducation.

 

Soutenez l’éducation des femmes et des jeunes filles grâce à Women’s WorldWide Web

Ensemble, nous pouvons renverser la tendance et révéler les énormes bénéfices potentiels pour tous, d’une accélération de l’émancipation des femmes et des jeunes filles à travers l’éducation.

Votre don peut avoir un impact énorme et changer, voire même, sauver des vies !

Ensemble, tissons le Women’s World Wide Web, et instruisons les femmes et les jeunes filles pour un monde plus pacifique, plus juste et plus prospère !

 

education en Philippines

 

Grâce à un programme de soutien à l’éducation, ces jeunes femmes ont pu poursuivre leur éducation supérieure dans différents domaines, dont l’enseignement, le travail social, les technologies de l’information et dans le management. Ces filles ont toutes grandi dans les bidonvilles de Cebu City aux Philippines et sont les premières diplômées universitaires de leurs familles et leurs communautés. Leurs mères, grands-mères et arrière grands-mères sont nées dans la pauvreté du bidonville. L’éducation de ces jeunes femmes est le début d’un cercle vertueux, pour elles ainsi que pour leurs familles et toute la communauté.

Close