Comment aider ?

Vous voulez changer le monde ? Vous êtes au bon endroit ! Rejoignez W4 dans son action pour l'émancipation des femmes et des jeunes filles ! Vous pouvez donner à nos projets à travers le monde, créer votre équipe de levée de fonds, offrir vos services comme e-volontaire et/ou parler de nos actions autour de vous.

Comment aider ?

Choisissez un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur dans notre portefeuille de projets à travers le monde, faites un don et suivez son impact sur le terrain : votre don peut changer, voire sauver des vies !

Comment ça marche ?

Créez votre propre super équipe afin de lever des fonds pour un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur, puis invitez vos amis/collègues/famille à donner et à changer le monde à vos côtés ! Multipliez le bien autour de vous, multipliez votre impact !

Comment ça marche ?

Offrez à un ami / un collègue / un être cher un cadeau unique et inoubliable avec une carte cadeau W4 ! Quand vous offrez une carte cadeau W4, le destinataire de votre cadeau peut choisir le projet qu'il souhaite soutenir parmi de nombreux projets d'émancipation des filles et des femmes à travers le monde. Le destinataire va recevoir des informations régulières tout au long de l'année concernant ce projet, ainsi que des goodies W4 en lien avec le projet. Alors, offrez une carte cadeau W4 et diffusez beaucoup de joie et d’amour autour de vous !

WOWWIRE

Le blog

Rechercher

AMKENI, de l’analphabétisme à l’entrepreneuriat pour les victimes de violence sexuelle en République Démocratique du Congo

Patrice Binwa Aganze

23/07/2013

Le Collectif Alpha Ujuvi aide les femmes victimes de violences sexuelles en RDC

W4 accueille Patrice Binwa Aganze, directeur de la communication pour le nouveau partenaire terrain de W4 en République Démocratique du Congo, le collectif Alpha Ujuvi !

 

Dans un pays où près de 1150 filles et femmes sont violées chaque jour et où la pauvreté est omniprésente, le collectif Alpha Ujuvi, basé à Goma dans la province du Nord Kivu, travaille à autonomiser les victimes de violences sexuelles à travers des cours d’alphabétisation et des formations professionnelles. Grâce aux connaissances et aux compétences acquises dans le cadre des programmes du collectif Alpha Ujuvi, les femmes sont en mesure d’établir des moyens de subsistance stables, d’intégrer des réseaux de soutien et de générer des revenus qui leur permettent de subvenir à leurs propres besoins, à ceux de leurs familles et même d’autres membres de leurs communautés. Des villages entiers voient leur niveau de vie augmenter, gommant peu à peu la stigmatisation des violences sexuelles et la marginalisation des victimes.

 

Le blogueur invité Patrice Binwa Aganze, directeur de communication chez Alpha Ujuvi, partage l’histoire édifiante d’un groupe d’entrepreneuses qui ont surmonté les obstacles de l’analphabétisme et sont devenues des leaders dans leur communauté.

 

Chaque jour, des femmes à travers le monde travaillent pour l’amélioration du sort de leurs familles et  leurs communautés. Bien que certaines femmes reçoivent  la reconnaissance, d’autres, malheureusement, passent  inaperçues.  Nous ne saurons  peut être à jamais les noms de ces femmes extraordinaires, mais à bien des égards nous ressentons quotidiennement l’impact de leurs actes de courage et de compassion.

 

Le Collectif Alpha Ujuvi aide les femmes victimes de violences sexuelles en RDC à travers l'éducation

Je voudrais vous raconter l’histoire d’un groupe des femmes, le groupe d’action Amkeni – « Amkeni » signifie « réveillez-vous » en français – qui ont fait un pas de géant, laissant derrière elles un monde d’analphabétisme pour créer une entreprise qui leur permet de subvenir aux besoins de leurs familles. Grâce au programme d’alphabétisation conscientisante du Collectif Alpha Ujuvi, les femmes ont saisi l’opportunité d’apprendre à lire et à écrire, et ont uni leurs forces pour faire de leur rêve une réalité en créant leur propre restaurant. En effet, ces femmes ont lancé une véritable entreprise de restauration qui propose des prestations variées, allant de la livraison de repas aux bureaux de leurs clients aux services de traiteur pour des grandes manifestations, des séminaires et des conférences.

 

Le restaurant du groupe d’action Amkeni est parti d’une simple idée pour devenir une vraie source de revenu stable pour ces femmes. L’aventure a commencé par les frustrations quotidiennes des agents du collectif Alpha Ujuvi, à l’heure du déjeuner. Chaque jour, les membres de l’équipe locale quittaient les locaux en quête de quelque chose à se mettre sous la dent, y sacrifiant une part de leur revenu pour le transport et le repas. De surcroît, le déplacement s’est avéré risqué, causant des retards aux sessions de l’après-midi et même des accidents, et les repas au restaurant peu satisfaisants.

 

Devant cette série de constats, les femmes participant aux programmes du collectif ont élaboré une solution simple et économique : créer un restaurant sur place !

 

Le Collectif Alpha Ujuvi aide les jeunes filles en RDC à travers l'éducation

Ayant fini leurs cours d’alphabétisation, les femmes du groupe d’action Amkeni ont obtenu du collectif Alpha Ujuvi un capital d’amorçage qui leur a permis de lancer immédiatement leur entreprise, répondant d’abord aux besoins des agents de la coordination du Collectif Alpha Ujuvi, puis étendant leur clientèle aux employés des organisations voisines.

 

La spécificité du restaurant du groupe d’action Amkeni est de proposer une formule  qui permet aux clients d’éviter les déplacements de leurs bureaux, et leur donne la possibilité de régler leurs repas à la fin du mois à travers une retenue sur leur salaire.

 

Ce modèle engendre une fidélisation de leurs clients tout en assurant au groupe d’action Amkeni un recouvrement optimum, à travers la mise à contribution des employeurs de leurs clients à chaque fin du mois, lors de la distribution des salaires de leurs agents.

 

Les femmes du groupe d’action Amkeni préparent les repas afin d’être totalement prêtes pour l’heure du déjeuner. Puis commence la distribution aux clients : ateliers de menuiserie, magasins et bureaux, sans oublier les clients reçus dans leur paillote au sein de l’enclos du bureau du Collectif Alpha Ujuvi.

 

Le Collectif Alpha Ujuvi aide les femmes victimes de violences sexuelles en RDC

Après ces premiers succès,  le groupe d’action AMKENI  a  commencé à fournir des prestations de traiteur dans l’organisation d’événements et de cérémonies. Pari réussi : aujourd’hui, le groupe d’action Akmeni est le premier sollicité pour chaque  conférence, séminaire, atelier ou réunion qui nécessite un cocktail ou  un dîner. En effet, ces femmes se distinguent par la qualité de leur service, mais aussi et surtout par leur mode de fonctionnement qui permet aux organisations qui y ont  recours d’importantes économies de temps et d’argent, en leur épargnant la planification de la logistique.

 

Voilà une histoire, parmi tant d’autres, de quelques-unes de ces femmes anonymes, parties d’un monde d’analphabétisme pour concevoir une activité utile à de nombreuses personnes et leur permettant d’améliorer leurs vies et celles de leurs familles.

 

W4 soutient plusieurs projets du collectif Alpha Ujuvi, qui combat l’analphabétisme parmi les femmes en République Démocratique du Congo et donne aux femmes congolaises l’opportunité d’acquérir des compétences et d’avoir des activités génératrices de revenu. Allez voir comment vous pouvez aider ces initiatives vitales !

  
 

 

© Women’s WorldWide Web 2013

Merci de cocher la case au dessus

* Merci de reseigner les champs obligatoires.

Partager cet article

Une histoire à partager?

Contactez-nous
S'inscrire à la newsletter

Notre rédactrice en chef

Andrea Ashworth

est écrivain, journaliste et universitaire. Elle a étudié et enseigné à Oxford, Yale et Princeton. Andrea a écrit pour de nombreuses publications, comme Vogue, Granta, The Times, The TLS et The Guardian. Elle est l'auteur d'un bestseller international, La petite fille de Manchester (titre original : "Once in a house on fire") pour lequel elle a reçu un prix. Andrea cherche à sensibiliser l'opinion sur la violence conjugale et à promouvoir l'alphabétisation et l'éducation.

Close