Comment aider ?

Vous voulez changer le monde ? Vous êtes au bon endroit ! Rejoignez W4 dans son action pour l'émancipation des femmes et des jeunes filles ! Vous pouvez donner à nos projets à travers le monde, créer votre équipe de levée de fonds, offrir vos services comme e-volontaire et/ou parler de nos actions autour de vous.

Comment aider ?

Choisissez un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur dans notre portefeuille de projets à travers le monde, faites un don et suivez son impact sur le terrain : votre don peut changer, voire sauver des vies !

Comment ça marche ?

Créez votre propre super équipe afin de lever des fonds pour un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur, puis invitez vos amis/collègues/famille à donner et à changer le monde à vos côtés ! Multipliez le bien autour de vous, multipliez votre impact !

Comment ça marche ?

Offrez à un ami / un collègue / un être cher un cadeau unique et inoubliable avec une carte cadeau W4 ! Quand vous offrez une carte cadeau W4, le destinataire de votre cadeau peut choisir le projet qu'il souhaite soutenir parmi de nombreux projets d'émancipation des filles et des femmes à travers le monde. Le destinataire va recevoir des informations régulières tout au long de l'année concernant ce projet, ainsi que des goodies W4 en lien avec le projet. Alors, offrez une carte cadeau W4 et diffusez beaucoup de joie et d’amour autour de vous !

Walter Astrada

Walter Astrada

Photojournaliste, photographe documentaire et réalisateur.

"Je veux que mes photos informent les gens. Des photos comme les miennes peuvent être utilisées pour montrer que quelque chose ne va pas dans notre culture de la violence et que cela doit changer."

 « Je veux que mes photos informent les gens. Des photos comme les miennes peuvent être utilisées pour montrer que quelque chose ne va pas dans notre culture de la violence et que cela doit changer. »

A propos de Walter Astrada

Le photographe lauréat de nombreux prix, Walter Astrada, est né en Argentine en 1974. Il débuta sa carrière en tant que photographe au journal La Nacion, avant de rejoindre Associated Press (AP) pour des missions en Bolivie, en Argentine, au Paraguay ou encore en République Dominicaine. Il a travaillé ensuite comme photojournaliste freelance pour l’Agence France Presse (AFP) en République Dominicaine puis a couvert les évènements en Afrique de l’Est, en étant basé en Ouganda. Astrada a été reconnu par l’agence World Picture News et donne aujourd’hui des conférences, anime des ateliers sur le photojournalisme, la photographie documentaire ainsi que la réalisation cinématographique.

Le travail de Walter Astrada, reconnu internationalement, se base sur deux puissants projets: Le premier, Violence Against Women (2006 - 2012), pour lequel il s’est rendu en République Démocratique du Congo, au Guatemala, en Inde et en Norvège, et le second, Under Pressure: Living with MS (multiple sclerosis) (2010 - 2013), pour lequel il a voyagé à travers l’Europe.

Pour son incroyable travail, Astrada a reçu de multiples récompenses, parmi lesquelles : trois récompenses du World Press Photo ; le prix Bayeux-Calvados pour War Correspondent en 2009 ; les prix « Journaliste de l’année » et « Meilleure photo » dans la catégorie Best Of Journalism (BOP) du NPPA en 2009 ; « Photographe de l’année » et « Photo de l’année » pour The Photographers Giving Back Awards (PGB) en 2009 ; le prix annuel du Photo Distric News (PDN) en 2009 et 2013 ; le premier prix du Days Japan pour Bloodbath in Madagascaren 2010 ; le prix « Photo Internationale de l’Année » pour le prix Alfred I. du Pont de l’Université de Colombie aux USA, dans les domaines du digital et de la diffusion en 2011. Il a également reçu des fonds du programme « The Getty Images Editorial Grants ».

Walter Astrada entreprend actuellement un tour du monde sur une moto Royal Enfield. Vous pouvez suivre ses aventures et découvrir ses puissantes photos ici : walterastada.com

Lire l’interview de Walter Astrada par W4 ici.

REJOIGNEZ-MOI POUR SOUTENIR WOMEN'S WORLDWIDE WEB !

Membres de l'équipe

  • Gita

    France

  • Gaby

    France

Close