Comment aider ?

Vous voulez changer le monde ? Vous êtes au bon endroit ! Rejoignez W4 dans son action pour l'émancipation des femmes et des jeunes filles ! Vous pouvez donner à nos projets à travers le monde, créer votre équipe de levée de fonds, offrir vos services comme e-volontaire et/ou parler de nos actions autour de vous.

Comment aider ?

Choisissez un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur dans notre portefeuille de projets à travers le monde, faites un don et suivez son impact sur le terrain : votre don peut changer, voire sauver des vies !

Comment ça marche ?

Créez votre propre super équipe afin de lever des fonds pour un ou plusieurs projets qui vous tiennent à coeur, puis invitez vos amis/collègues/famille à donner et à changer le monde à vos côtés ! Multipliez le bien autour de vous, multipliez votre impact !

Comment ça marche ?

Offrez à un ami / un collègue / un être cher un cadeau unique et inoubliable avec une carte cadeau W4 ! Quand vous offrez une carte cadeau W4, le destinataire de votre cadeau peut choisir le projet qu'il souhaite soutenir parmi de nombreux projets d'émancipation des filles et des femmes à travers le monde. Le destinataire va recevoir des informations régulières tout au long de l'année concernant ce projet, ainsi que des goodies W4 en lien avec le projet. Alors, offrez une carte cadeau W4 et diffusez beaucoup de joie et d’amour autour de vous !

L'équipe

Lindsey Nefesh-Clarke | Fondatrice et Présidente

Après une licence obtenue à l’Université de Cambridge, en Angleterre,  Lindsey Nefesh-Clarke, d’origine britannique, débute sa carrière à New York au sein de Human Rights Watch avant de travailler plusieurs années en Afrique avec l’Unicef. Elle poursuit sa carrière en Europe où elle devient directrice du programme Philippines pour Enfants d’Asie. Après une formation de la Grameen Bank au Bangladesh, elle reçoit en 2008 une habilitation à mettre en œuvre des programmes de microfinance. Lindsey a également obtenu un MBA à l’ESCP Europe en 2009 et a reçu le prix du meilleur étudiant de l’année (International MBA Student of the Year Award) décerné par l’association des MBA (AMBA) et le journal the Independent. En 2013, Lindsey a été nommée en tant que « Women in ICT Role Model » dans le cadre de l’initiative « Agenda Numérique » de la Commission européenne. En 2015, Lindsey a été nommée parmi les « Inspiring Fifty », les 50 femmes les plus inspirantes dans le domaine de la technologie en Europe. En 2016, Lindsey a été sélectionnée en tant que jeune entrepreneure, membre de la délégation française pour participer au Sommet du G20 des jeunes entrepreneurs à Pékin.

Andrea Ashworth | Co-Fondatrice, Rédactrice en Chef

Titulaire d’une licence, d’une maitrise et d’un doctorat en littérature anglaise d’Oxford, Andrea a également reçu une bourse universitaire aux universités de Yale et Princeton. Elle est l’auteur de La petite fille de Manchester (titre original : Once in a House on Fire) pour lequel elle a reçu un prix. Andrea raconte son enfance à Manchester, en Angleterre, dans une famille minée par la violence et la pauvreté, avant de partir étudier la littérature anglaise à Oxford. La petite fille de Manchester a été traduit dans plus de dix langues et fait partie du programme d’écoles et d’universités autour du monde. Comme critique, écrivain et conférencière sur l’alphabétisation et l’éducation des enfants et les ravages causés par la pauvreté et la violence domestique, Andrea a participé à de nombreux programmes télévisés et radiophoniques partout dans le monde. Elle a écrit pour de nombreuses publications comme The Times, The Observer, The Independent, The Guardian, The Times Literary Supplement, Elle, Vogue, Harper’s Bazaar et Granta. Andrea vit à Los Angeles avec son mari et ses deux enfants et travaille actuellement sur son nouveau roman.

Arundhati Pal | Co-Fondatrice, Directrice du Développement

Originaire d’Inde, Arundhati Pal assume les responsabilités de Directrice du Développement depuis Seattle, dans l’Etat de Washington. Arundhati a obtenu sa maîtrise en politique publique avec une spécialisation en économie et relations internationales à l’Université de Pepperdine. Arundhati a passé plus d’une décennie à travailler pour des organisations dédiées à la lutte contre la pauvreté et à l’amélioration de la santé et du statut des femmes, incluant CARE International et Asha for Education. En 2008, Arundhati a eu l’occasion de voir par elle-même le puissant impact de la microfinance sur les vies de femmes pauvres lors de son passage au sein de la Grameen Bank au Bangladesh. Elle a ensuite travaillé pour le projet Polaris à Boulder, au Colorado, sensibilisant l’opinion publique à l’effet néfaste du trafic d’êtres humain sur les femmes. Plus récemment, Arundhati a travaillé avec le King County’s Office of Performance, Strategy and Budget à Washington afin de mener des études d’impact sur l’équité des décisions budgétaires. Elle fait maintenant partie du département d’Equité et de Justice sociale de cette organisation où elle s’occupe de la planification stratégique et du développement des programmes.

Jenny Yun | Co-Fondatrice, Chercheuse & Ecrivain

Originaire de New York, Jenny Yun est chercheuse et écrivain pour W4. Jenny est titulaire d’une licence en études du développement humain et de la famille spécialisée en développement de l’enfant de l’Université de Cornell et d’une maîtrise en politiques éducatives internationales de l’Université IUFM d’Harvard. Plus tard, elle fait un doctorat à l’Université de Droit de Fordham, où elle cofonde et codirige le programme de plaidoyer et d’éducation juridique, récompensé en 2005 par le Prix du Président de l’Association du Barreau de l’Etat de New York. Elle a exercé ses talents en tant qu’avocate bénévole pour Human Rights First, inMotion, the Public International Law & Policy Groupe, Everybody Wins! et le PNUD. En 2009, elle déménage à Chennai en Inde pour devenir conseillère interne pour International Justice Mission, une organisation de défense des droits de l’homme qui lutte contre le trafic humain, puis part à Hong Kong en 2012 en tant que conseillère juridique pour les réfugiés au Centre de Conseil pour les Réfugiés de Hong Kong. 

Gaby Levy | CO-FONDATRICE, CHEFFE DE PROJET INFORMATIQUE

Originaire du Mexique, Gaby a travaillé à Mexico comme responsable marketing et télémarketing au sein d’un fonds d’investissement international dédié à l’éducation et pour lequel elle a établi de nombreux partenariats avec le Guatemala, le Costa Rica et la Colombie. Après son installation à Paris en 2007, Gaby embarque pour l’aventure W4 en tant que co-fondatrice et responsable du marketing online et offline. Elle occupe désormais le poste de cheffe de projet informatique et continue à conseiller W4 en matière de marketing online. Ses collègues de bureau la surnomment « sunshine ».

Salomé | RESPONSABLE RELATIONS DONATEURS, PROGRAMMES DE TERRAIN ET DÉVELOPPEMENT

Après sa licence en Langues Étrangères Appliquées et un échange universitaire à Guadalajara, au Mexique, Salomé termine actuellement son Master 2 Langues, culture, affaires internationales option Amériques. Lors d’une expérience récente de volontariat au Costa Rica, au sein d’une Fondation qui aide les enfants et adolescents d’une communauté en difficulté, Salomé a pu confirmer son désir de s’engager auprès des personnes dans le besoin à travers son métier. Elle travaille actuellement à W4 en tant que responsable des relations avec les partenaires de terrain et les donateurs.

Passionnée de voyage et d’aventure, Salomé a déjà vécu plusieurs expériences en Amérique Latine et aux États-Unis et souhaite, à l’avenir, intervenir directement sur le terrain partout dans le monde pour agir au niveau local en faveur des droits et de l’autonomisation des femmes.

Alexia Jacob | COORDONNATRICE PROGRAMME DE E-MENTORING ET ASSISTANTE DES PROGRAMMES DE TERRAIN

Alexia a obtenu son diplôme de premier cycle en relations chinoises et internationales à l’université de Leeds, en Angleterre, et sa maîtrise en psychologie à l’université de St. Andrews, en Écosse. Elle a travaillé avec plusieurs programmes humanitaires et éducatifs, destinés notamment aux réfugiés, au Royaume-Uni et en Malaisie. Entre ses diplômes, Alexia a profité d’une année de césure pour travailler à Kuala Lumpur dans un centre communautaire accueillant des réfugiés du Myanmar. Elle se passionne pour les questions relatives aux droits humains, à la santé mentale et à la solidarité internationale. Alexia travaille actuellement avec l’équipe de W4 Paris comme coordinatrice du programme de e-Mentoring ; elle aide aussi à la gestion et au développement de nos programmes de terrain en Asie. En juillet, Alexia rejoindra notre programme à Katmandou, au Népal, dans le but de fournir aux filles et aux jeunes femmes de communautés marginalisées une formation en informatique et en entrepreneuriat.

Sterenn Dakouo | ASSISTANTE DE PROGRAMME DE TERRAIN, KAJIADO, KENYA

Sterenn a étudié à l’université Paris 1 où elle a obtenu une licence en science politique et un master en Études africaines. Passionnée sur les plans personnel et professionnel par le féminisme intersectionnel, elle a réalisé pour son mémoire une enquête sociologique fascinante dans le milieu des salons de coiffure à Paris et Ouagadougou : « Les pratiques capillaires afro : de l’injonction normative à l’émancipation identitaire, les paramètres d’une construction esthétique afro diasporique et transnationale ».

Sterenn porte un grand intérêt à l’émancipation des femmes et désire contribuer au progrès en travaillant sur le terrain, à l’échelle locale. Elle effectue actuellement et pendant un an une mission de service civique au sein du programme de terrain de W4 à Kajiado, au Kenya, pour la défense du droit à l’éducation des filles et femmes massaï. L’enjeu est de fournir à ces dernières une formation en informatique et en entrepreneuriat pour leur permettre d’obtenir un emploi formel ou de créer leur propre entreprise.

EVA DE FOUCAUCOURT | MARKETING ET COMMUNICATIONS

Eva, jeune étudiante de 22 ans, vient de valider un Bachelor Marketing et Communication Digitale à l’IPAG Business School, à Paris. Ses études l’ont déjà emmenée en Chine où elle a suivi des cours de marketing international à la Yunnan Normal University et en Irlande pour un cursus en sociologie et marketing à l’Institute of Technology of Tallaght

Passionnée par toutes les nouvelles technologies depuis plusieurs années, Eva prévoit de continuer ses études en 2020 avec un Master spécialisé en sociologie de la consommation et de la communication. Tombée dans la marmite familiale de la philanthropie depuis son plus jeune âge, elle profite actuellement d’une année de césure pour mettre ses compétences en communication digitale et en marketing au service du travail de W4. Si vous suivez notre campagne #WomenInnovate4Change sur les réseaux sociaux (et on espère que oui!), Eva est la tête pensante et créative derrière cette brillante opération!

Close